À propos du Paloup

Le Paloup est une espèce rare en voie d´extinction, vivant depuis plusieurs décennies (6) sur notre brave terre. Il nous vient d’une région moyenâgeuse nommée la Haute Marne, plus particulièrement d´un mini village : Perthes. Dicté par son instinct animal, il s´est dirigé dans le centre de la France vers ces 20 ans pour y trouver la compagne de sa vie afin de former une famille de trois louveteaux 🙂 Les louveteaux sont devenus grands et l´un d´entre eux a lui aussi eu un louveteau, Le Paloup est donc Papiloup aussi 🙂

Le Paloup a toujours éte plus ou moins sportif, boxe, marche, ski, tennis, vélo, piscine, Yoga, Tai Chi, Pilate, danse contemporaine (!) et intellectuel (théatre).

En tant que brave travailleur, le Paloup a contribué aux besoins de sa famille jusqu´à l´âge de la retraite ou il retrouva enfin la liberté de voyager !

Car voyageur, il l´est oui ! Lybie, Kenya, Maroc, Espagne, Italie, Allemagne, Inde, Angleterre, Colombie, on peut dire qu´il a vu du pays 🙂

Il y 2 ans, il décide d´aller à la mer… en vélo ! Ce sera alors l´aventure de la Loire à vélo, essayée plusieurs années auparavant par la dernière louveteau. Le Paloup nous revient content, mais bi-colore…!

Le chemin de Stevenson suivra l´année d´après, histoire de savoir quand même, si c´est bien raisonnable de partir comme ça à pied! Mais ça l´est, oui, et pas qu’un peu, de belles rencontres sur le chemin, des nuits différentes tout les soirs et l´envie d´avancer 🙂

Expérience enrichissante qui le convainvra donc de faire le fameux chemin de Compostelle. Retour aux sources et préparation de la prochaine expédition.

Retour au calme à Vasselay, calme qui ne le restera pas longtemps. Aller-retour répétés entre Vasselay et Perthes suivi des enterrements… à croire qu´il a pris une carte d´abonnement, puisqu´il y en aura 5 en moins de 10 mois quand même.

La vague de tristesse passée et légé d´avoir quitté cette pression de ne pas être là au bon moment, le chemin de Saint Jacques revoit le jour. Décidant de partir pendant le Printemps de Bourges afin de se fondre dans la masse des festivaliers à sac à dos, le Paloup quitte la maison à pieds…

à suivre…

 

 

Coordonnées:

Patrick Loisy

sur le chemin de Compostelle

France-Espagne

07 83 05 88 52

lesloisy@aol.com